Seytoo — Des idées et des histoires qui inspirent. Est-ce chaste de faire jouir l'autre en l'absence d'union ph.
×
search
live_tv
EN
search

Actualités
Analyses
Lifestyle
Vidéos
Chroniques

En cliquant sur « Je m'inscris », vous acceptez la Politique de Confidentialité de Seytoo.
Créez votre compte !
keyboard_arrow_left

Préc.


Partag.

save

Enreg.
keyboard_arrow_right

Suiv.

Amour et famille

Est-ce chaste de faire jouir l'autre en l'absence d'union physique ?

29 octobre 2021, Seytoo
Est-ce chaste de faire jouir l'autre en l'absence d'union physique ?

Pour faire grandir la communion entre eux dans leur vie conjugale il est nécessaire que chaque geste soit ordonné au don de soi, c'est pourquoi l'on peut dire que le plaisir n'est pas une fin en soi mais il est un cadeau.

La sensualité qui amène à faire jouir notre partenaire (épouse ?) s'appelle la masturbation à deux. Que voulons-nous vivre ? Voulons-nous nous donner, nous recevoir, nous prendre, nous capter, posséder l'autre, regarder l'autre jouir, nous unir, communier à la joie d'une relation intime ? La maturité sexuelle est un long chemin d'apprentissage qui demande du temps et beaucoup d'attention à l'autre. La masturbation à deux est une impasse sur ce chemin et mène dans le temps à vivre une sexualité parallèle avec du plaisir certes, de la sensualité certes, mais pas une communion conjugale ; le couple ne rentre pas dans une sexualité conjugale.

L'orgasme n'est pas une fin en soi, il est le résultat, le fruit d'une union et d'une communion. S’il est recherché pour lui-même il y a manquement à la chasteté, en effet. La communion se manifeste totalement (corps, cœur, esprit) dans l'union conjugale. Pour faire grandir la communion entre eux dans leur vie conjugale il est nécessaire que chaque geste soit ordonné au don de soi, c'est pourquoi l'on peut dire que le plaisir n'est pas une fin en soi mais il est un cadeau ... dans une communion conjugale. On peut l’accueillir, le vivre et même le chercher sans scrupule lorsqu'il est le fruit de la communion parce que le but, l'essentiel c'est la communion. L'un des signes qui tend à prouver qu’on favorise la communion des époux est lorsque la paix est présente entre les époux et non pas l'insatisfaction, l'énervement, etc.
▼ Partagez votre commentaire

▼ Nous vous recommandons