Seytoo — Des idées et des histoires qui inspirent. Ce qu'il faut comprendre du poids avant et pendant la grosse.
×
search
live_tv
EN
search

Actualités
Analyses
Lifestyle
Vidéos
Chroniques

En cliquant sur « Je m'inscris », vous acceptez la Politique de Confidentialité de Seytoo.
Créez votre compte !
keyboard_arrow_left

Préc.


Partag.

save

Enreg.
keyboard_arrow_right

Suiv.

Santé et cuisine

Ce qu'il faut comprendre du poids avant et pendant la grossesse

27 octobre 2021, Seytoo
Ce qu'il faut comprendre du poids avant et pendant la grossesse

Selon un autre résultat d’étude, le poids de l’enfant à la naissance est plus lié au poids de la mère avant sa grossesse qu’au poids qu’elle a pris pendant la grossesse.

Contrairement à l’idée reçue comme quoi plus une femme enceinte prend du poids plus le bébé grossit, une récente étude vient de démontrer que le poids de la future maman avant la conception est le plus important pour le bébé. Pour éviter toute complication comme l’hypertension, le diabète gestationnel et accouchement difficile, une future mère qui présente de l’embonpoint doit essayer de perdre du poids avant de mettre le bébé en route.

Poids avant ou pendant la grossesse

Beaucoup de femmes s’inquiètent sur les kilos qu’elles vont prendre pendant la grossesse mais très peu prêtent attention au poids qu’elles ont avant de tomber enceinte. Contrairement à ce qu’on croit, le poids d’une femme avant le début de sa grossesse est plus important et conséquent pour le bébé qu’elle porte que le poids qu’elle prendra durant sa grossesse. Si une femme a quelques kilos superflus avant sa grossesse, le risque de souffrir de diabète et d’hypertension est plus élevé pendant sa grossesse.

Cela peut aller jusqu’à entraîner des complications à l’accouchement. Une femme obèse a plus de risque d’avoir un bébé de poids surélevé à la naissance et va devoir accoucher par césarienne tandis qu’une femme mince a plus de risque de mettre au monde un bébé de faible poids de naissance. Selon une étude, le taux de mortalité néonatale est plus élevé chez une obèse que chez une femme mince. Les femmes obèses qui accouchent de leur premier enfant ont plus de risque de prématurité aussi.

Compte tenu de ces différents risques, il serait plus sage pour une femme obèse d’essayer de perdre quelques kilos avant de tomber enceinte. Cela ne veut pas dire qu’une femme ayant des kilos superflus ne doit pas tomber enceinte car sous surveillance médicale en cas de diabète ou d’hypertension, beaucoup de femmes obèses accouchent de bébés sains sans le moindre problème.

Poids idéal avant de tomber enceinte

Selon un autre résultat d’étude, le poids de l’enfant à la naissance est plus lié au poids de la mère avant sa grossesse qu’au poids qu’elle a pris pendant la grossesse. D’habitude, la prise de poids d’une femme enceinte est suivie de près lors des contrôles médicaux de routine, ceci afin de pouvoir prendre les mesures nécessaires pour ne pas dépasser les 9 à 12 kg recommandés et pour éviter ainsi d’avoir un bébé trop gros ou trop petit à la naissance.

Pour savoir quel est le poids idéal pour entamer une grossesse, il faudra prendre en considération l’indice de masse corporel, communément appelé IMC, qui se calcule comme suit : IMC = poids en kilo / taille en mètre x taille en mètre. L’idéal serait donc d’avoir une IMC entre 19 et 25 avant de tomber enceinte. En plus pour une femme obèse désirant un enfant, il est plus prudent d’essayer de perdre du poids avant la conception du bébé plutôt que suivre un régime amaigrissant pendant sa grossesse car une alimentation déséquilibrée peut avoir une conséquence néfaste pour le bébé.

Poids de la future mère et son impact sur la santé du bébé

Si avant, on croyait que plus une femme enceinte prend du poids, plus le bébé grossit, une récente étude démontre le contraire. D’après cette étude, le poids de l’enfant varie peu que la maman grossisse de 3kg ou de 12kg. Pour avoir un bébé de poids normal à sa naissance, il faut veiller à ce que l’IMC reste entre 19 et 25 quelques mois avant la conception du bébé. Même si le poids d’une future maman avant la grossesse est le facteur le plus important pour la santé de l’enfant à naître, il ne faut pas pour autant se laisser aller à prendre trop de kilo durant la grossesse.

Au dessus de 12 kg de plus, les risques de complications pendant la grossesse et l’accouchement augmentent sensiblement. Toutes ces complications sont dangereuses pour le bébé à naître et il est à noter aussi que si la future mère enregistre une prise de poids de plus de 15kg, le bébé risquera d’être gros aussi. Ainsi donc, il est important de surveiller le poids de la future mère aussi bien avant que pendant la gestation si on veut éviter toute complication et avoir un bébé sain.
▼ Partagez votre commentaire

▼ Nous vous recommandons