Seytoo — Des idées et des histoires qui inspirent. Qu'est ce qui préoccupe tant Anna ? (La chronique d’Alima.
×
search
live_tv
EN
search

Actualités
Analyses
Lifestyle
Vidéos
Chroniques
Publier

En cliquant sur « Je m'inscris », vous acceptez la Politique de Confidentialité de Seytoo.
Créez votre compte !
keyboard_arrow_left

Préc.


Partag.

save

Enreg.
keyboard_arrow_right

Suiv.

Chronique

Qu'est ce qui préoccupe tant Anna ? (La chronique d’Alima), by Alima

15 mars 2020, Alima

Papa allait un peu mieux ces derniers temps, mis à part quelques crampes dont il se plaignait. Mon chéri me manquait déjà alors qu’il n’est parti que depuis deux jours, mais j’en profite pour me concentrer sur mes cours.

Hey way… ça me gêne un peu, mais j’avais pris de nouvelles résolutions j’ai promis à Cheikh d’y aller doucement. Si..si, je le fais pour moi-même c’est sûre. Mais je ne veux pas entendre des je t’avais prévenu je tiens à aller tout doucement. En plus je n’ai vais quand même pas donner raison à mes détracteurs.

Je me rendais bien compte qu’Assane faisait des efforts surhumains pour se contenir. Mais bon, tant qu’il y arrivait…. En plus… bien que j’étais heureuse, heureuse, il fallait bien que quelque chose vienne un peu perturber les choses.

Papa ne va pas bien du tout !!! Je ne sais pas ce qu’il a, mais ça commence à vraiment me faire peur. Il passe toutes ses journées à l’hôpital maintenant. Et au moins si on pouvait nous dire clairement il a ceci ou cela, mais que dalle rien de rien ! Il se plaint toujours de maux de ventre. Hors les médecins disent qu’ils ne voient rien d’anormale. Mis à part peut être son problème d’ulcère gastrique. Mais il y a bien quelque chose de plus, parce que moi aussi j’ai ce problème mais je ne souffre pas autant quand même. Sa douleur elle est là, ses cries, je les entends. Ses gémissements je les entends. Alors qu’on ne me dise pas qu’il n’y a rien d’anormale ! J’ai bien un problème d’ulcère et je ne subis pas un tel calvaire pour autant.

- MOI : Papa qu’est ce que tu as ? tu me fais peur !!!!!

Il maigrit de jour en jour, le contour de ses yeux est plein de cernes. La douleur creuse ses joues. Ce vieux tout mignon commence à vieillir à vu d’œil, les cheveux blancs, commence à faire leur apparition beaucoup plus abondamment. Lui qui ne laissait jamais pousser sa barbe, le voilà à chaque fois, avec une barbe blanche de deux ou trois jours. Il est sur la véranda bien à l’aise sur le canapé, le CORAN à la main.

- MOI : papa….ça va ?
- PAPA : bien sûr que ça va, quelle question idiote ! lol

Pourquoi il me fait ça, je sais que ça ne va pas. Mais il essaie de toujours paraître en pleine forme, bien que ce soit le cas à des moments. Il ne fait que maigrir à vu d’œil. Mis à part ça quelques douleurs dont il se plaint, on ne voit rien d’autre. Mais bon les médecins disent qu’il va devoir être opéré, parce que son ulcère, prend une autre propension.
Cheikh viens souvent le voir, il passe d’ailleurs plus de temps avec lui qu’avec moi. Il est tout le temps avec lui, et ça me fait plaisir de les entendre tout le temps rigoler. En plus ils sont complices maintenant cthip. J’en suis presque jalouse. Je les surprends des fois rire et quand j’entre...

- MOI : de quoi vous parlez (tout sourire, comme si je savais de quoi il s’agissait.)
- PAPA : « lou ci sa yone » (de quoi je me mêle)

Wa ! Et Cheikh qui se moque de moi en plus !

- MOI : donc vous n’allez rien me dire ? Cheikh… « di khol Cheikh di ko nape nak » lol, (j’essayais de l’intimider lol)
- CHEIKH : t’as pas entendu ça ne te concerne pas, lol.
- MOI : papa c’est comme ça maintenant ?
- PAPA : ohoho, laisse nous entre hommes.

J’étais sortie toute boudeuse mais dans le fond j’étais heureuse de les voir ainsi. Ça me faisait tellement plaisir de voir papa avoir encore des fous rire.

Mais j’aurais aimé qu’il le fasse avec Assane. Oui voir mon Papounet d’amour s’entendre aussi bien avec mon coco, surtout que papa est super accessible. En parlant de lui d’ailleurs, il doit venir voir papa, je ne les ai toujours pas présentés mais ce n’est vraiment pas de ma faute. Assane n’a jamais le temps, il lui parle au téléphone des fois pour s’enquérir de sa santé, lui promet à chaque fois de venir le voir, mais à chaque fois…

- ASSANE : laisse moi du temps je ne suis pas prêt.
- MOI : mais prêt pour quoi, c’est assez normal que tu fasses la connaissance des êtres qui me sont chers non ?
- ASSANE : oui je sais… mais j’ai peur qu’il ne m’apprécie pas.
- MOI : mais comment ça, il n’est pas comme ça papa, en plus parce que c’est toi que j’aime il t’acceptera, lol.
- ASSANE : lol « bayil bap bi » (ne me corrompt pas tu veux, lol). Ok à mon retour on fixe un jour je passe la journée avec lui ça te va (Il doit faire un voyage d’une semaine pour le boulot)

Je lui ai sauté au cou...

- MOI : merci merci merci !!! Mon amour.
- ASSANE : « yow wero » (t’es malade, lol)

C’est juste pour ça que je l’aime, il me fait oublier tous mes soucis.

Papa allait un peu mieux ces derniers temps, mis à part quelques crampes dont il se plaignait. Mon chéri me manquait déjà alors qu’il n’est parti que depuis deux jours, mais j’en profite pour me concentrer sur mes cours. Je vois rarement Cheikh ces temps ci, des fois il passe voir papa mais je suis soit à l’école, soit au boulot à ce moment. Il ne vient plus me chercher depuis que je suis avec Assane. C’est coco qui prend la relève « nak » lol. Je suis en plein cours, mon téléphone sonne je le mets sous vibreur, quand je suis en cour. Ta Coura ? Elle sait que je suis en cour, elle ne me dérangerait pas pour rien… Mon cœur bat fort « lou khew » (que se passe t’il). Je sors un instant, je la rappelle. Je n’ai même pas eu le temps d’en placer une.

- TA COURA : Anna, retrouve nous à l’hôpital... Ton père a eu un malaise.
▼ Partagez votre commentaire

▼ Nous vous recommandons