Seytoo — Des idées et des histoires qui inspirent. Comment la France garde-t-elle un contrôle de ses « coloni.
×
search
live_tv
EN
search

Actualités
Analyses
Lifestyle
Vidéos
Chroniques

En cliquant sur « Je m'inscris », vous acceptez la Politique de Confidentialité de Seytoo.
Créez votre compte !
keyboard_arrow_left

Préc.


Partag.

save

Enreg.
keyboard_arrow_right

Suiv.

Analyses

Comment la France garde-t-elle un contrôle de ses « colonies » ?

24 octobre 2021, Mbeissa Barry
Comment la France garde-t-elle un contrôle de ses « colonies » ?

Le colonialisme à l'ancienne de la France est un processus systématique par lequel les Français ont introduit leur langue et leur culture dans la colonie, avec des colons français qui ont choisi de migrer vers l'Afrique. Les Français le font depuis les guerres napoléoniennes, quand ils ont colonisé l'Algérie. Ce type de colonialisme est différent de ce que la plupart des gens conçoivent comme la colonisation aujourd'hui, car il comprend non seulement l'exploitation économique mais aussi la domination culturelle en mettant l'accent sur l'assimilation. En d'autres termes, la France veut que ses colonies ressemblent davantage à la France. Aujourd'hui, des années après « l'indépendance » de plusieurs pays africains, la France maintient toujours son emprise sur la plupart d'entre eux. Mais quels types de méthodes la France utilise-t-elle pour garder le contrôle de ses colonies ?

Les Français ont utilisé plusieurs autres méthodes pour garder le contrôle de leurs colonies, qui sont les suivantes :

Attentes du reste du monde. Le gouvernement français veut que les gens comprennent qu'ils ne sont pas une civilisation stupide mais plutôt une force qui sera respectée par quiconque veut la paix dans la région. Pour ce faire, ils ont fait venir à Paris des dirigeants d'Afrique, d'Asie et d'Europe pour des rencontres avec des responsables français. On dit aux dirigeants ce qui se passe en France, comment c'est là-bas et ce que les Français font pour aider. Cette méthode de persuasion vise à rapprocher les dirigeants africains du gouvernement français, afin qu'ils reconnaissent la nécessité de l'héritage colonial de la France.

Intimidation. On a dit aux Français que s'ils ne supportaient pas l'héritage colonial, leurs emplois seraient perdus. Les travailleurs qui veulent les choses comme ils les veulent peuvent être remplacés par des travailleurs étrangers qui préfèrent vivre là-bas plutôt que dans leur lieu d'origine. Le gouvernement français a également utilisé la menace des « sauvageons » (les sauvages) qui veulent s'emparer de leurs terres et de leurs ressources. Après tout, ils ne veulent pas que quelque chose de valeur aille à quelqu'un d'autre.

Récompenses de bon comportement. Le gouvernement français a récompensé ses colonies pour se comporter en leur accordant des privilèges spéciaux et en reconnaissant leur importance dans le monde. Par exemple, le gouvernement français a donné à la Martinique et à la Guadeloupe deux sénateurs et un représentant chacun à l'Assemblée nationale. Il a également continué à leur donner plus de contrôle sur leur propre argent, ce qui signifie plus de liberté pour eux.

Mais que pense-t-on de l'héritage colonial de la France ?

L'héritage colonial français du colonialisme à l'ancienne a de nombreux partisans et de nombreux opposants. Les partisans estiment qu'il est important pour la France de garder le contrôle de ses colonies car, après tout, ce sont les Français qui les ont amenées à leur niveau de développement actuel. Les opposants considèrent le colonialisme comme quelque chose du passé et ils croient que le fait d'avoir des colonies est un vieux concept d'une époque où tout le monde essayait d'exploiter le monde économiquement. Les deux parties soutiennent que sans l'héritage colonial français, la France serait dans une situation pire qu'elle ne l'est aujourd'hui.
L'héritage colonial de la France a laissé aux Français deux problèmes principaux. Premièrement, il y a beaucoup de gens en France qui sont contre l'idée du colonialisme, et ils veulent s'assurer que le colonialisme ne revienne pas dans leur pays. Deuxièmement, il y a beaucoup d'Africains qui détestent la France pour ce qu'elle leur a fait. Le gouvernement français a tenté de résoudre ces problèmes en promulguant deux lois historiques. La première est la loi votée en 2001 qui donne à la Martinique, la Guadeloupe, la Réunion et la Guyane française le droit de vote aux élections présidentielles françaises. La deuxième loi donne à chaque département de la Martinique, de la Guadeloupe, de la Réunion et de la Guyane française un représentant à l'Assemblée nationale de France. Selon le gouvernement, ces lois visent à promouvoir la culture française auprès de ses habitants vivant à l'étranger.
▼ Partagez votre commentaire

▼ Nous vous recommandons