Seytoo — Des idées et des histoires qui inspirent. Macky Sall, l’antipatriote et l’esclave au service de la.
×
search
live_tv
EN
search

Actualités
Analyses
Lifestyle
Vidéos
Chroniques

En cliquant sur « Je m'inscris », vous acceptez la Politique de Confidentialité de Seytoo.
Créez votre compte !
keyboard_arrow_left

Préc.


Partag.

save

Enreg.
keyboard_arrow_right

Suiv.

Analyses

Macky Sall, l’antipatriote et l’esclave au service de la France !

05 juillet 2021, Jolof
Macky Sall, l’antipatriote et l’esclave au service de la France !

2012, les Sénégalais décidèrent de confier leur avenir à un homme qui se présentait comme un patriote, comme celui qui va sortir les Sénégalais de la pauvreté et de la misère dont ils souffrent pendant des décennies. Malheureusement, l’espoir de toute une nation ne tarda pas à s’évaporer. Quelques semaines après avoir été élu Président de la République du Sénégal, Macky Sall cracha sur la patrie et se mit au service de son colon, la France, comme le fait tout esclave.

Dans les mots qui vont suivre, nous allons vous décrire les raisons pour lesquelles nous qualifions le Président de la République du Sénégal, Macky Sall, comme un antipatriote et un esclave au service de la France et d’autres pays de l’Occident.

Macky Sall est un antipatriote et un anti-panafricaniste, parce que ses actions démontrent qu’il préfère les étrangers, surtout ceux de teint clair comme les Blancs et les Arabes, qu’aux Sénégalais.

Le patriotisme ou la fierté nationale est le sentiment d'amour, de dévouement et d'attachement à une patrie ou au pays et à l'alliance avec d'autres citoyens qui partagent le même sentiment pour créer un sentiment d'unité parmi le peuple. Être patriote, c’est préférer d’abord son pays, le Sénégal, et ses compatriotes Sénégalais. Pour un Africain, le patriotisme c’est d’abord choisir le Sénégal, puis l'Afrique et puis la Diaspora Noire. C’est aussi la volonté de se sacrifier pour la prospérité et la souveraineté de son peuple, du peuple noir.

Malheureusement, Macky Sall démontre quotidiennement aux Sénégalais qu’ils préfèrent d’abord les étrangers, que la seule chose qu’il veut des Sénégalais, c’est leurs voix lors des élections.

Les faits récents qui prouvent l’antipatriotisme de Macky Sall, c’est la “loi contre le terrorisme” que Macky Sall est ses “marionnettes” de l’Assemblée Nationale ont récemment votée. Il n’y a pas pire antipatriote qu’un Président qui est prêt à qualifier les citoyens qui l’ont élu de “terroristes”, simplement parce que ces citoyens demandent des conditions de vie meilleures. Dans les pays qui ont des dirigeants patriotes, leurs dirigeants écoutent le peuple afin de comprendre leurs craintes, leurs besoins et leurs soucis pour faire le nécessaire pour les résoudre. Pour Macky Sall et ses marionnettes, ce qui compte c’est eux-mêmes ; le peuple sénégalais est toujours mis en dernière position, parfois même ce peuple est totalement oublié.

C’est ce même oubli que vivent aussi les citoyens Sénégalais qui se mobilisent pour investir au Sénégal. Pendant que des pays comme la France sont prêts à tuer pour soutenir leurs entrepreneurs, Macky Sall s’est battu corps et âme pour combattre les entrepreneurs Sénégalais, au Sénégal. Lorsque le Sénégalais Kabirou Mbodje voulait le soutien de l’État pour enfin concrétiser le rêve d’une multinationale sénégalaise dans le domaine du FinTech, il l’aurait fallu l’antipatriotisme de Macky Sall pour soutenir les Français et sacrifier le Sénégalais. Pendant que le Sénégal dispose d’entreprises capables de construire et de maintenir des routes, Macky Sall a préféré sacrifier ces entreprises sénégalaises au profit des entreprises françaises, avec des surfacturations jamais égalées. Macky Sall se permet même de se lancer sur des projets inopportuns contre les Sénégalais pour faire gagner des marchés à des entreprises françaises - le Train Express Régional (TER) est l’exemple parfait.

Les exemples d’actions antipatriotes menées par Macky Sall ne finissent pas. Quand des informaticiens sénégalais proposent des projets à l'État du Sénégal, ce dernier préfèrent donner ses mêmes projets aux étrangers, surtout aux français. Quand la jeunesse sénégalaise réclame des opportunités pour travailler dans l’agriculture, l’État préfèrent brader les terres aux étrangers, les Sénégalais deviennent ainsi de plus en plus des étrangers dans leur propre pays. Quand des investisseurs sénégalais demandent des audiences au président pour exprimer leurs doléances, le président refuse et préfèrent passer ses sept jours de la semaine avec des étrangers. Quand des chefs d’entreprises sénégalaises demandent des subventions ou allègements fiscaux, l’État préfèrent offrir ces allègements aux entreprises étrangères laissant souffrir les entreprises sénégalaises…

Macky Sall n’aime pas le Sénégal. S’il faut lister le nombre de fois qu’il a exprimé sa haine envers le Sénégal, par ses faits, nous passerons des mois à écrire. En tant que Sénégalais, je me demande comment un Président, élu par son peuple, peut avoir autant de haine contre son pays. Et la seule réponse plausible à mon avis, c’est qu’il faut vraiment être un esclave au service de son maître pour être prêt à sacrifier son prochain.

Oui, Macky est un esclave au service de la France et d’autres pays occidentaux. Qu’est-ce qu’un esclave ? C’est une personne de condition non libre, considérée comme un instrument économique et qui est sous la dépendance d'un maître.

Macky Sall n’est pas libre, il est totalement sous l’influence du maître colon, le président français et la France en générale. Par exemple, comme le monde entier l’a constaté, Macky Sall panique quand Emmanuel Macron éternue. Malgré son arrogance agaçante vis-à-vis des Sénégalais, Macky Sall se voit toujours obligé de se plier devant Emmanuel Macron et de se soumettre aux désirs de la France. Macky signe des contrats les yeux fermés pour faire des faveurs à la France, même si ces faveurs ont des effets négatifs sur la souveraineté et la prospérité du Sénégal. Puisque l’industrialisation du Sénégal et de l’Afrique francophone en général ne favorise pas la France, Macky préfère maintenir les Sénégalais dans la misère au profit du colon en refusant tout vrai projet d’industrialisation dans le pays. Aujourd’hui le Sénégal ne produit presque rien, même pas d’aiguilles. Quand il s’agit de poster des messages sur Twitter, le Sénégal entier a constaté que Macky Sall “n’est pas libre de choisir ses propres mots.” Il se voit toujours obligé de faire du mimétisme sans vergogne et sans honte. Suivez les profils d’Emmanuel Macron et de Macky Sall et vous verrez c’est souvent du copier / coller.

Macky Sall est un instrument économique de la France sous la dépendance de son maitre colon. Les Sénégalais sont tous conscients que les priorités des Macky Sall, ce n’est pas le Sénégal, c’est la France et les autres pays de l’Occident. Les entreprises françaises souffrent car la France n'est en général pas compétitive sur le plan international. Par conséquent, pour survivre, la France a fait de ces esclaves en Afrique des instruments économiques qu’elle utilise pour sauver ses entreprises. C’est ainsi que l’esclave Macky Sall a été utilisé pour solidifier la suprématie du Groupe Bolloré au Sénégal, pour sauver des entreprises françaises comme Auchan et Alstom, pour favoriser le pillage des capitaux au Sénégal par Sen’ Eau, pour brader les terres sénégalaises aux français qui se permettent même de créer des cités exclusivement dédiées à eux au Sénégal pendant que les Sénégalais peinent à trouver où dormir la nuit.

Pendant que la France utilise son esclave Macky Sall, les entrepreneurs sénégalais peinent à faire vivre leurs entreprises et ne bénéficient d’aucun soutien de la part de l’État. Macky préfère rester l’antipatriote contre les Sénégalais et l’esclave qui préfère se plier au service du colon, la France.

C’est pour ces raisons que le Peuple Sénégalais doit se mobiliser pour combattre l’antipatriotisme. Si le Peuple Sénégalais ne se mobilise contre l’antipatriotisme, si le peule sénégalais ne se bat pour mettre fin à ces trahisons que mènent leurs dirigeants contre eux, si le peuple sénégalais ne fait pas preuve de courage pour combattre la soumission face à la France, nous allons tous finir des esclaves éternels, nos enfants aussi finiront leur vie au service du Blanc et de ces traitres et esclaves comme Macky Sall. Pendant ce temps le reste de l’Afrique se libère et se développe de façon indépendante (Ghana, Nigeria, Tanzanie, Kenya, Rwanda, etc.).

Rappelons-nous de ce que nous enseignait notre prophète et patriote Africain, Thomas Sankara : “seule la lutte libère !”
▼ Partagez votre commentaire

▼ Nous vous recommandons