Seytoo — Des idées et des histoires qui inspirent. Sénégal : Vers la restauration du poste de Premier ministr.
×
search
live_tv
EN
search

Actualités
Analyses
Lifestyle
Vidéos
Chroniques

En cliquant sur « Je m'inscris », vous acceptez la Politique de Confidentialité de Seytoo.
Créez votre compte !
keyboard_arrow_left

Préc.


Partag.

save

Enreg.
keyboard_arrow_right

Suiv.

Actualités

Sénégal : Vers la restauration du poste de Premier ministre

25 novembre 2021, Rfi
Sénégal : Vers la restauration du poste de Premier ministre

C'est un souhait du chef de l’État, annoncé ce mercredi soir 24 novembre après le communiqué du conseil des ministres qui a adopté le projet de loi portant révision de la Constitution. Le texte doit maintenant être voté par les députés. C’est pourtant le président Macky Sall qui avait supprimé ce poste en mai 2019, après sa réélection pour un second mandat.

Retour au système exécutif à deux têtes. Cette restauration « vient adapter l’organisation du pouvoir exécutif à un nouvel environnement économique et socio-politique », indique le communiqué du conseil des ministres. Il s’accompagne notamment de « la réintroduction de la responsabilité du gouvernement devant l’Assemblée nationale » et « le pouvoir de dissolution de celle-ci dévolu au président de la République ».

La suppression de ce poste, il y a deux ans et demi, avait pris de court. La réforme, contestée par l’opposition, n’avait pas été évoquée durant la campagne pour la présidentielle de 2019. Objectif affiché du chef de l’État à l’époque : gagner en efficacité.

Macky Sall prépare-t-il sa succession ?
Mais le débat a été régulièrement relancé depuis. Le président Macky Sall s’est retrouvé en première ligne, sans intermédiaire… et sans fusible.

Le retour d’un Premier ministre est annoncé dans un contexte de pré-campagne pour les élections locales de janvier prochain. En ligne de mire : la présidentielle de 2024, avec la lancinante question d’un éventuel troisième mandat.

Macky Sall prépare-t-il sa succession ? Qui sera nommé à ce poste stratégique ? Les spéculations ont débuté, en l’absence du chef de l’État, en déplacement ce jeudi 25 novembre en RDC.
▼ Partagez votre commentaire

▼ Nous vous recommandons