Seytoo — Des idées et des histoires qui inspirent. Covid-19 au Sénégal : un cas signalé au port de Dakar, pr.
×
search
live_tv
EN
search

Actualités
Analyses
Lifestyle
Vidéos
Chroniques

En cliquant sur « Je m'inscris », vous acceptez la Politique de Confidentialité de Seytoo.
Créez votre compte !
keyboard_arrow_left

Préc.


Partag.

save

Enreg.
keyboard_arrow_right

Suiv.

Actualités

Covid-19 au Sénégal : un cas signalé au port de Dakar, près de 300 personnes en quarantaine

16 mars 2020, Pressafrik
Covid-19 au Sénégal : un cas signalé au port de Dakar, près de 300 personnes en quarantaine

Port de Dakar : un cas suspect du coronavirus signalé, 281 passagers confinés

Un cas suspect du coronavirus a été signalé lundi matin au Port autonome de Dakar. Tout l’équipage du bateau Aline Sitoé Diatta, venu de Ziguinchor, au sud du Sénégal (281 personnes) est confiné en ce moment à bord du navire, a appris PressAfrik auprès du service de communication.

« On a constaté qu’il était un peu suspect, il était dans une cabine à 8. On mis un dispositif pour pouvoir contrôler les gens qui ont un état de fièvre. C’est comme ça qu’il a été suspecté quand le bateau est arrivé », a confié à PressAfrik, Jacques Lyok, joint au téléphone.

Le chargé de communication de COSAMA (Consortium Sénégalais d’Activités Maritimes) a affirmé que tout l’équipage du bateau est actuellement confiné à la gare et personne ne descend.

« Nous avons appelé les agents du ministère de la Santé pour qu’ils viennent faire le contrôle avant de les libérer. Il y avait 281 passagers parmi lesquels 23 sont rentrés de Carabane, et 272 sont partis d Ziguinchor. Il y avait notamment 3 enfants, 12 bébés, 2 Français, 12 bissau-guinéens, 10 Congolais et 1 Burkinabé, 5 Espagnols, 1 Belge et 2 Maliens», a-t-il expliqué.

Au moment où ces lignes sont écrites, les agents du ministère de la Santé sont sur place et ont fait le contrôle habituel. Des passagers ont été libérés, mais les 8 personnes qui étaient dans la cabine avec le suspect sont toujours confinées.
▼ Partagez votre commentaire

▼ Nous vous recommandons