Seytoo — Des idées et des histoires qui inspirent. Au Sénégal : Antony Blinken annonce le soutien des États.
×
search
live_tv
EN
search

Actualités
Analyses
Lifestyle
Vidéos
Chroniques

En cliquant sur « Je m'inscris », vous acceptez la Politique de Confidentialité de Seytoo.
Créez votre compte !
keyboard_arrow_left

Préc.


Partag.

save

Enreg.
keyboard_arrow_right

Suiv.

Actualités

Au Sénégal : Antony Blinken annonce le soutien des États-Unis pour produire des vaccins

21 novembre 2021, Rfi
Au Sénégal : Antony Blinken annonce le soutien des États-Unis pour produire des vaccins

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken, a achevé sa tournée africaine par une étape dakaroise au cours de laquelle il a assuré la confiance des Etats-Unis dans la force de la démocratie sénégalaise et a signé des protocoles d'accords économiques.

Après le Kenya et le Nigeria, le Sénégal était la dernière étape de la tournée africaine du secrétaire d’État américain, Antony Blinken.

Ce samedi, il a rencontré les acteurs économiques du secteur privé, avant de s’entretenir avec le président Macky Sall, à Dakar. Il a signé quatre protocoles d’entente pour plus d’un milliard de dollars d’investissements américains au Sénégal dans les infrastructures routières et la sécurité publique. Une coopération économique dont le chef de la diplomatie américaine s’est félicité grâce au modèle de la démocratie sénégalaise.

Après avoir commencé son discours dans un français parfait, Antony Blinken a continué en anglais la conférence de presse aux côtés de son homologue sénégalaise, Aïssata Tall Sall.

Avant le forum Chine-Afrique, Dakar veut rassurer Washington
Tout de suite, il a donné le ton, faisant l’éloge de la stabilité au Sénégal, même si aucune démocratie ne peut être considérée comme acquise a-t-il rappelé plus tard.

« La bonne gouvernance et l’état de droit sont en fait payants pour les citoyens de manière concrète, comme par exemple une économie résiliente et inclusive, ou une société pacifique et pluraliste. Étant donné le leadership du Sénégal dans l’Union africaine dont il aura la présidence l’année prochaine, dans la Cédéao. Le Sénégal est dans très une bonne position pour aider à faire progresser la démocratie et la sécurité en Afrique de l’ouest et à travers tout le continent », a déclaré l'Américain.

Alors que se tient le forum sur la coopération entre la Chine et l’Afrique à la fin du mois de novembre à Dakar, Aïssata Tall Sall s’est voulue rassurante sur les liens forts qui unissent le Sénégal et les États-Unis.

« Est-ce qu'il y a un choix à faire entre les États-Unis et tous les autres? Nous avons une diplomatie de souveraineté de laquelle nous n'excluons personne mais aussi dans laquelle nous avons des partenaires historiques. On ne va pas jeter les anciens pour les nouveaux. On fait avec tout le monde, chacun selon ses intérêts, l'essentiel étant que nous puissions nous entendre », a déclaré la ministre.

Enfin, le secrétaire d’État américain a terminé son séjour par la visite de l’Institut Pasteur de Dakar. Ce dernier va produire des vaccins anti-Covid-19 avec le soutien des États-Unis, grâce à un investissement de trois millions de dollars.
▼ Partagez votre commentaire

▼ Nous vous recommandons