Seytoo — Des idées et des histoires qui inspirent. Il était une fois, l’Africain le plus « long » au monde.
×
search
live_tv
EN
search

Actualités
Analyses
Lifestyle
Vidéos
Chroniques

En cliquant sur « Je m'inscris », vous acceptez la Politique de Confidentialité de Seytoo.
Créez votre compte !
keyboard_arrow_left

Préc.


Partag.

save

Enreg.
keyboard_arrow_right

Suiv.

Analyses

Il était une fois, l’Africain le plus « long » au monde… Manute Bol

11 décembre 2020, Seytoo
Il était une fois, l’Africain le plus « long » au monde… Manute Bol

Manute Bol a largement profité de sa notoriété pour faire connaître la situation de son pays alors en guerre civile.

Manute Bol est un joueur de basket-ball soudanais, né le 16 octobre 1962 dans le Soudan du Sud et mort le 19 juin 20101 à Charlottesville aux États-Unis.

Bol arrive en NBA en 1985, devenant le premier Soudanais à y jouer. Il y joue pendant 10 ans, portant le maillot de quatre équipes différentes, parmi lesquelles les 76ers de Philadelphie et les Warriors du Golden State. Lors de son passage aux Bullets de Washington, il a pour coéquipier Tyrone Bogues, plus petit joueur de la ligue (1,59 m), alors que Bol lui-même est le plus grand joueur de l'histoire de la NBA avec ses 2,31 m.

Bol est un rempart défensif pour son équipe : il figure ainsi parmi les meilleurs contreurs de l'histoire de la NBA (quinzième rang après la fin de la saison 2011-20123) derrière Hakeem Olajuwon et Dikembe Mutombo.

Il fut le meilleur contreur NBA en 1986 avec 5,0 contres par match et en 1989 avec 4,3 contres par match4. Lors de ces deux saisons il fut également le joueur qui comptait le plus de contres sur l'ensemble de la saison avec respectivement 397 et 385 contres au total5. Il a également été élu dans la NBA All-Defensive Second Team en 1986.

Il a largement profité de sa notoriété pour faire connaître la situation de son pays alors en guerre civile.

La Draft NBA 2004 marque l'arrivée de Luol Deng en NBA, second joueur soudanais de l'histoire de la ligue et originaire de la même tribu que Manute Bol (les Dinkas), lequel l'a incité à jouer au basket lors d'une rencontre en Égypte en 1993.

Il meurt le 19 juin 2010 des suites de complications d'un syndrome de Stevens-Johnson, accompagné de complications rénales7. Il a été enterré le 4 juillet 2010 à Turalei, au Soudan du Sud, selon les rites dinkas.
▼ Partagez votre commentaire

▼ Nous vous recommandons