Seytoo — Des idées et des histoires qui inspirent. Et si Idrissa Seck était la prochaine marionnette de la Fra.
×
search
live_tv
EN
search

Actualités
Analyses
Lifestyle
Vidéos
Chroniques

En cliquant sur « Je m'inscris », vous acceptez la Politique de Confidentialité de Seytoo.
Créez votre compte !
keyboard_arrow_left

Préc.


Partag.

save

Enreg.
keyboard_arrow_right

Suiv.

Analyses

Et si Idrissa Seck était la prochaine marionnette de la France au Sénégal ?

10 décembre 2020, Jolof
Et si Idrissa Seck était la prochaine marionnette de la France au Sénégal ?

Sonko n’arrange pas la France, comme d’ailleurs tous les dirigeants africains qui pensent d’abord aux intérêts du peuple africain.

Réfléchissons ensemble ! Aujourd’hui au Sénégal, nous avons uniquement un candidat sérieux pour devenir le Président de la République du Sénégal, en 2024. C’est Ousmane Sonko. Le problème pour la France est que Sonko est aimé par les Sénégalais parce qu’il défend les intérêts du Sénégal. Mais Sonko n’arrange pas la France, comme d’ailleurs tous les dirigeants africains qui pensent d’abord aux intérêts du peuple africain. Un Sénégal dirigé par Sonko serait sans doute un Sénégal qui s’occupera de l’intérêt des Sénégalais d’abord. Les Sénégalais n’auront plus à surpayer pour utiliser leur propre sol ou pour boire leur propre eau. Le parfait exemple de l’exploitation que subissent les Sénégalais est l’autoroute a péage. Les conducteurs d’automobile savent bien ce que je dis.

Cette exploitation faite contre les Sénégalais a été possible, parce que, comme nous le savons tous Macky Sall est une marionnette de la France. Je ne suis ni première ni la dernière personne à le dire. Depuis le début de sa présidence, des investisseurs Sénégalais ont été sacrifiés pour l’intérêt de la France. Quand Kabirou Mbodj voulait acheter Tigo, tout Sénégalais patriote s’attend à ce que le Président de la République soutienne Kabirou pour qu’enfin que le Sénégal puisse avoir une compagnie télécom appartenant à un Sénégalais. Mais sans surprise, Macky Sall, la marionnette française, a préféré satisfaire le « maitre colon ». Les cas où Macky Sall a favorisé la France ne finissent pas, tout comme la souffrance des Sénégalais d’ailleurs. Mais la France s’en fiche. Ce qui l’intéresse, c’est ses intérêts. Et comme elle tient Macky Sall « par les couilles », elle ne remplacerait cet avantage pour rien au monde.

Cependant pour les présidentielles de 2024, il y’a deux problèmes :

Le premier est qu’un président sénégalais n’a droit qu’à deux seuls mandats. Si Macky Sall se présente encore, le peuple Sénégalais se soulèvera et cela va créer une instabilité au Sénégal. Car le Sénégal n’est ni la Guinée Conakry, ni la Côte d’Ivoire. La France et les Sénégalais se rappellent de 2012 où le peuple Sénégalais a fait savoir au monde de quoi il est capable pour restaurer sa démocratie.

Le deuxième problème, comme il est mentionné ci-dessus, est Sonko. Il n’est pas là pour sucer les bottes à la France, du moins d’après ce qu’il présente au peuple Sénégalais. Il est très respecté par la jeunesse sénégalaise et son objectif est de s’assurer que le patrimoine sénégalais revienne aux Sénégalais. Donc, un Sonko, Président de la République du Sénégal ne ferait pas l’affaire de la France.

Face à ces deux problèmes, que faire donc ? C’est là où je pense que le remaniement en faveur d’Idrissa Seck est un calcul politique à long terme pour les élections présidentielles de 2024. Tous les Sénégalais savent qu’Idrissa Seck n’hésiterait pas à sacrifier les intérêts des Sénégalais en faveur des siens. Et que pour devenir Président de la République en 2024 lors des élections qui pourraient être manipulées, Idrissa Seck serait prêt à favoriser la France contre les Sénégalais. Ce n’est pas la première fois et ce ne serait pas la dernière que les Sénégalais se fassent trahir par Idrissa Seck.

L’objectif de mes mots n’est pas d’accuser quiconque. Mais en tant que patriote Africain, je vous invite à réfléchir au delà du paraitre. Posons-nous la question de savoir ce qui se cache derrière certaines décisions de Macky Sall. Je ne dis pas que c’est le cas, mais je ne serais pas surpris que la décision de Macky lui vienne du « maitre colon » pour faire d’Idrissa Seck sa prochaine marionnette.
▼ Partagez votre commentaire

▼ Nous vous recommandons